L’écrivain qui possède le don…

Une citation de Charlotte Brontë au sujet du travail de l’écrivain, tirée de sa correspondance, avec un tableau de Lilly Martin Spencer (1822-1902). Lire la suite de « L’écrivain qui possède le don… »

Comme il est vrai…

Une citation de Charlotte Brontë, tirée de son roman Jane Eyre, avec un tableau attribué à Pierre Duval le Camus (1790-1854). Lire la suite de « Comme il est vrai… »

Je n’avais pour tout parent…

Les réseaux sociaux étant parsemés de plus en plus de citations inspirantes sous forme de combinaisons image/texte, il me semblait tout à coup essentiel que les Brontë participent elles aussi à cette tendance pour le public francophone. Voici donc une première citation de Charlotte Brontë, avec un tableau de John Byam Shaw (1872-1919). D’autres citations suivront dans les prochaines semaines ! Lire la suite de « Je n’avais pour tout parent… »

La genèse de Jane Eyre via Bookwitty

Le roman Jane Eyre de Charlotte Brontë fut un immense succès dès sa publication le 16 octobre 1847 à Londres par Smith, Elder & Co., sous le pseudonyme de Currer Bell. Le récit, à la première personne, se présente comme l’autobiographie de l’héroïne. Voici une analyse éclairante des origines de ce chef-d’œuvre du Romantisme anglais. Lire la suite de « La genèse de Jane Eyre via Bookwitty »

Sortie en DVD de «To Walk Invisible»

J’ai vraiment ADORÉ le téléfilm To Walk Invisible de la réalisatrice Sally Wainwright au sujet des Brontë, qui relate la période tourmentée où les trois sœurs ont décidé de publier leurs poèmes et leurs romans sous les pseudonymes masculins Currer, Ellis et Acton Bell. Même si aucune réalisation cinématographique ne peut rendre de façon parfaitement fidèle la réalité des Brontë telle qu’elles l’ont vécue, «To Walk Invisible» apporte un éclairage particulièrement percutant au sujet de leur vie et de leur dynamique familiale, de même que sur leurs tempéraments. Lire la suite de « Sortie en DVD de «To Walk Invisible» »

Lettres choisies de la famille Brontë (1821-1855)

Bonne nouvelle ! Un tout nouveau livre en Français au sujet des Brontë vient de paraître (13 avril !) aux éditions Quai Voltaire, La Table Ronde. Il s’agit d’une sélection de quelques centaines de lettres des Brontë, traduites par Constance Lacroix. Cet ouvrage vient à propos pour combler un manque, puisque la correspondance des Brontë demeurait jusqu’à maintenant publiée surtout en Anglais (quelques extraits furent traduits, entre autres dans le livre «Le secret des Brontë» de Charlotte Maurat paru en 1967 aux éditions Buchet/Chastel). Lire la suite de « Lettres choisies de la famille Brontë (1821-1855) »

Relecture de «Villette» de Charlotte Brontë (6)

Après l’incursion de Ginevra Fanshawe, Lucie Snowe peaufine par ses minutieuses observations sa compréhension du comportement complexe de son employeuse, madame Beck. Admirative devant sa force inébranlable, elle dénonce par ailleurs l’évident manque de cœur derrière sa façade doucereuse : «Indulgente envers tout le monde, elle ne témoignait de tendresse particulière à personne.» p 511 Lire la suite de « Relecture de «Villette» de Charlotte Brontë (6) »

Recréation du portrait de groupe dit «au fusil »

La recréation d’un portrait perdu des sœurs Brontë fait ressurgir une vieille controverse au sujet de l’apparence présumée d’Emily Brontë. Ce tableau, réalisé par l’artiste Timna Woollard,  n’apparait pourtant que furtivement dans le nouveau téléfilm To Walk Invisible. Lire la suite de « Recréation du portrait de groupe dit «au fusil » »

Première de «To Walk Invisible» le 29 décembre 2016

Quel beau cadeau du Temps des Fêtes en cette fin d’année de célébration du bicentenaire de Charlotte Brontë ! À voir au petit écran le 29 décembre, le tout nouveau téléfilm présentant la vie des sœurs Brontë, plus précisément l’époque où elles décidèrent de publier leurs célèbres romans. Lire la suite de « Première de «To Walk Invisible» le 29 décembre 2016 »

Relecture de «Villette» de Charlotte Brontë (5)

«Après les quelques premières leçons difficiles, données au milieu d’un péril constant et dans une atmosphère d’orage moral, au bord d’un cratère qui grondait sous mes pas et m’envoyait des étincelles et des fumées dans les yeux, ce sentiment éruptif avait semblé disparaître en ce qui me concernait.» p 502 Lire la suite de « Relecture de «Villette» de Charlotte Brontë (5) »