Haworth


Le village de Haworth, Yorkshire, Angleterre © Simon Warner – http://www.simonwarner.co.uk

Haworth est un village du West Yorkshire, dont il constitue l’une des attractions touristiques importantes, du fait de sa connexion étroite avec l’histoire des sœurs Brontë et la préservation de son cachet d’origine.

Avec sa situation au-dessus de la vallée de la Worth, de même que sa proximité avec les landes des montagnes Pennines, Haworth est mondialement connu pour la place qu’il tient dans l’histoire de la famille d’écrivaines du XIXe que furent les sœurs Brontë. En effet, elles écrivirent l’essentiel de leurs fameux romans (Jane Eyre, Les Hauts de Hurlevent, Agnes Grey…) à Haworth même, dans le presbytère de leur père, le Révérend Patrick Brontë. Ce presbytère est aujourd’hui un musée, le Brontë Parsonage Museum, géré par la Brontë Society. (Source : Wikipédia)

Le village d’Haworth et son église, Yorkshire, Angleterre. http://www.haworth-village.org.uk
Haworth, rue principale © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, rue principale © Chauncey Gardener - Pixdaus.com
Haworth, rue principale © Chauncey Gardener – Pixdaus.com
Haworth, rue principale © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, rue principale © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, rue principale © Louise Sanfaçon, novembre 2010. Le Stirrup est mon restaurant préféré.
Haworth  - © telegraph.co.uk
Haworth – © telegraph.co.uk
Haworth, rue principale (Main Street)
Haworth, rue principale (Main Street)
Haworth, rue principale (hier et aujourd'hui)
Haworth, rue principale (hier et aujourd’hui)
Haworth, au tournant de la rue principale, vers le musée des Brontë  © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, au tournant de la rue principale, vers le musée des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, un chat noir me guide vers le musée des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, un chat noir me guide vers le musée des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, un chat noir me guide vers le musée des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, un chat noir me guide vers le musée des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, un chat noir me guide vers le musée des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, un chat noir me guide vers le musée des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, un chat noir me guide vers le musée des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, le musée des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, le musée des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2006
Haworth, le musée des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, l’église St-Michael-and-All-Angels © Louise Sanfaçon, novembre 2010

De l’église d’origine, démolie en 1879, subsiste une partie de la tour et le caveau de famille des Brontë, sous une pierre gravée. Seule Anne repose ailleurs, puisqu’elle fut enterrée à Scarborough. Au cimetière, on peut voir les tombes de Tabitha Aykroyd et Martha Brown, les domestiques des Brontë. (Source : Le Point.fr)

Haworth, le cimetière en face de l’église St-Michael-and-All-Angels © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, l’église St-Michael-and-All-Angels © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, porte latérale de l’église St-Michael-and-All-Angels © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, chapelle Brontë, église St-Michael-and-All-Angels © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, l’église St-Michael-and-All-Angels © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, chapelle Brontë, église St-Michael-and-All-Angels © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, ancienne boutique de l’apothicaire © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, ancienne boutique de l’apothicaire © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, ancienne boutique de l’apothicaire © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, l’ancien pub Black Bull © Louise Sanfaçon, novembre 2010
© Christine Alison - Flickr
© Christine Alison – Flickr
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, en route vers la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010

La chaîne montagneuse des Pennines dite « la colonne vertébrale de l’Angleterre » s’étend du Peak District dans les Midlands anglais jusqu’aux Cheviot Hills à la frontière de l’Écosse, en passant par les Yorkshire Dales, les West Pennine Moors et la Cumbrie. Le nom « Pennines », lui, vient du mot penno (« sommet » en langue celtique).

Le point culminant de la chaîne est le Cross Fell (893 m). D’autres cimes importantes sont Mickle Fell (788 m) Whernside (736 m), Ingleborough (723 m), Pen-y-ghent (693 m) et Kinder Scout (636 m). Une foison de cours d’eau prennent leur source dans les Pennines, dont la Ribble, la Mersey et l’Eden qui suivent les cours à l’ouest vers la mer d’Irlande ; et la Tyne, la Tees, la Swaile, l’Aire, le Don et la Trent.

Pour ce qui concerne la géologie, on trouve aux Pennines des dépôts de calcaire, des grottes (par exemple Gaping Gill et Rowten Pot), et des lapiaz. Les Pennines sont renommés pour leur beauté, et certaines parties font partie des parcs nationaux, dont le Peak District, Northumberland et les Yorkshire Dales. On y trouve également un sentier de longue randonnée : le Pennine Way. (Source : Wikipédia)

Haworth, la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, la lande © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Haworth, la lande derrière la maison des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2006
Haworth, la lande derrière la maison des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2006
Haworth, la lande près la maison des Brontë © Louise Sanfaçon, novembre 2006
Haworth, un dernier regard de la fenêtre de mon hôtel © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Au revoir ! http://www.haworth-village.org.uk
Au revoir ! http://www.haworth-village.org.uk
Jour de départ, vieille gare de Keighley près d’Haworth © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Jour de départ, vieille gare de Keighley près d’Haworth © Louise Sanfaçon, novembre 2010
Gare de Keighley, Brontë Facebook page
Gare de Keighley, Brontë Facebook page

22 commentaires sur « Haworth »

  1. Bonjour Nina !
    J’ai fait deux séjours à Haworth, l’un à la fin octobre et l’autre au début du mois de novembre. J’ai été éblouie par la luminosité des verts du paysage et la douceur de l’air, même si la bruyère était brunie et que la température était froide. Je vous souhaite de faire ce voyage vers Haworth un jour !

    J'aime

  2. Bonjour Louise,

    Je suis à relire les hauts du Hurlevent et je suis sous le charme. Ceci a motivé cette présente recherche et je vous découvre. Quelle magnifique diaporama et quelle source inspirante pour une future voyage ! Merci de ces moments de grâce.
    Marie-Line

    J'aime

  3. On recherche un hébergement pour 2 personnes pour 2 nuits dans le village
    avez-vous une adresse a prix modeste à nous conseiller
    comment fzaire pour réserver et quel transport à partir de LONDRES ainsi que le temps à prévoir?
    merci pour les superbes photos qui nous transportent déjà
    merci de votre réponse rapide car on part le .3 mai au 9 mai en arrivant d’aborDs à LONDRES

    J'aime

    1. Oui, c’est Anne elle-même qui a désirée se rendre à Scarborough alors qu’elle était très malade de la tuberculose. À titre de gouvernante chez la famille Robinson, elle y avait fait plusieurs séjours agréables. Elle croyait aussi que l’air marin lui ferait du bien.

      J'aime

  4. SUBLIME..EMOUVANT ..ON PEUT S Y TRANSPORTER..MOI QUI REVE D Y ALLER..COMMENT S Y RENDRE ?? PAR QUEL VOYAGISTE OU COMPAGNIE ??MERCI DE ME LE DIRE..

    J'aime

    1. Bonjour ! Je suis allée deux fois en Angleterre pour le travail et c’est avec mon agence de voyage que j’ai organisé mes petites escapades à Haworth. J’ai fait le voyage en train à partir de Londres jusqu’à Keighley, ensuite, j’avais le choix de prendre un bus local ou le taxi pour me rendre à Haworth.

      J'aime

  5. Bonjour, J’y suis allée par 2 fois et je ne m’en lasse jamais de regarder ce paysage à couper le souffle tellement c’est beau et ensuite j’ai continué sur l’Ecosse, bref je suis fan à 100 pour 100.

    J'aime

  6. etant un fan absolument inconditionnel des sœurs bronte et ayant lu toutes leurs œuvres ces images sont sublimes et font ressortir toute la profondeur et la magie de leur univers.o

    J'aime

    1. bonjour
      je suis egalememt un grand fan des soeurs bronte ; j aimerais entrer en contact avec des personnes qui adorent leurs oeuvres. Je suis tres heureux d avoir decouvert ce site.
      A bientot j espere

      J'aime

  7. Bonjour,
    Je suis également un grand fan des sœurs Bronté, et j’envisage de venir à Haworth pour voir ses paysages de plus près.
    Savez-vous la période idéale pour venir dans cette région. j’ai la possibilité de venir en juillet ou en novembre.
    Merci d’avance, félicitation pour votre article.

    J'aime

  8. Merci pour ces superbes photos, qui invitent au voyage… je suis passionnée par les sœurs Brontë, leur histoire et leurs œuvres, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de me rendre à Haworth. En attendant, c’est un plaisir de pouvoir découvrir ce lieu à travers votre site.

    J'aime

  9. L’histoire de la famille Brontë – les soeurs en particulier – est passionnante. J’ai beaucoup aimé leurs romans.
    Grand merci, Louise, pour votre documentaire superbe et complet.

    J'aime

  10. Bjr .
    Félicitations pour votre diaporama qui me fait rêver . J’ai l’intention de m’y rendre en octobre 2016 . Pouvez-vous me dire quels transports depuis Londres ? Où se loger à prix raisonnables et combien de jours faut-il rester en moyenne ?
    Merci
    Jacqueline

    J'aime

    1. Bonjour Jacqueline,
      Je suis heureuse pour vous, car vous avez choisi une très belle période, octobre, pour visiter Haworth !
      Lors de mes deux voyages dans le village des Brontë, je faisais une courte pause entre deux semaines de tournée de villes du Royaume-Uni pour mon travail. J’ai pris le train pour me rendre à Keighley, la première fois depuis Liverpool, et la deuxième fois depuis Londres. Arrivée à la gare de Keighley, vous pouvez soit prendre un bus ou un taxi pour vous rendre à Haworth.

      J’ai séjourné à l’hôtel-pub The Fleece Inn, juste au pied de la rue principale d’Haworth. J’en ai aimé le prix raisonnable, l’ambiance chaleureuse, la petite chambre confortable et sans prétention (un lit simple, un bureau, une armoire, une minuscule salle de bain), dont la grande fenêtre donnait sur la rue avec les champs où paissaient les moutons, au loin en arrière-plan, de même que l’excellent déjeuner du Yorkshire. Il y a une grande suite Brontë si vous voulez une chambre plus confortable.

      Mais si vous voulez une immersion Brontë totale, vous pouvez également loger au fameux Black Bull, juste à côté de l’église (bien que je connaisse pas les prix pour cet hôtel).

      Combien de temps faut-il rester ? Certainement un minimum de deux jours. Un pour visiter le musée, l’église et le village ; un pour marcher dans les sentiers de la lande. Apportez-vous des vêtements chauds (tuque, foulard, gants) et de bonnes bottes de marches pour cette étape. Pour ma part je resterais là un mois !

      Bon voyage !

      Louise

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s