Vente du portrait présumé des sœurs Brontë

En 2009, la découverte d’un portrait présumé des sœurs Brontë a provoqué beaucoup de scepticisme auprès des spécialistes. Après des années de recherche par son acquéreur, cette aquarelle est finalement mise aux enchères, avec des résultats étonnants. Lire la suite de « Vente du portrait présumé des sœurs Brontë »

Recréation du portrait de groupe dit «au fusil »

La recréation d’un portrait perdu des sœurs Brontë fait ressurgir une vieille controverse au sujet de l’apparence présumée d’Emily Brontë. Ce tableau, réalisé par l’artiste Timna Woollard,  n’apparait pourtant que furtivement dans le nouveau téléfilm To Walk Invisible. Lire la suite de « Recréation du portrait de groupe dit «au fusil » »

Les repentirs du peintre

En peinture, un «repentir» est une partie du tableau qui a été recouverte par le peintre pour modifier la toile. Il peut s’agir de masquer ou de faire apparaître des personnages ou des objets, ou de modifier leurs aspects et leurs positions. Le célèbre portrait des sœurs Brontë, réalisé par leur frère Branwell Brontë en 1834, présente plusieurs repentirs qui, encore aujourd’hui, nous laissent perplexes. Lire la suite de « Les repentirs du peintre »

Le vrai visage de Charlotte ?

Le seul portrait professionnel de Charlotte Brontë a été commandé par son éditeur, George Smith, et produit en juillet 1850. Selon Smith, en voyant son portrait, Charlotte fondit en larmes et s’exclama qu’il ressemblait plus à sa sœur Anne, décédée l’année précédente. Charlotte n’a jamais permis à ce portrait de circuler dans la presse. Cette modification du portrait original serait-elle le vrai visage de Charlotte ? Lire la suite de « Le vrai visage de Charlotte ? »

Nouveau portrait de Charlotte Brontë

Ce croquis de la tête d’une femme, dessiné par Charlotte Brontë en 1843 dans l’un de ses livres scolaires (Russell’s General Atlas of Modern Geography), avait tout d’abord été identifié comme une élève du pensionnat Héger à Bruxelles.  Les experts affirment aujourd’hui qu’il s’agit plutôt d’un autoportrait de l’auteure du roman Jane Eyre. Lire la suite de « Nouveau portrait de Charlotte Brontë »

Portraits en sépia

Si l’invention de la photographie en 1839 fut contemporaine des sœurs Brontë, nous ne connaissons aucune photographie de ces auteures. Heureusement, grâce au talent artistique des Brontë, quelques rarissimes dessins et peintures nous présentant leurs portraits sont parvenus jusqu’à nous. La postérité aura puisé à ces maigres sources pour tenter de recréer des représentations des sœurs Brontë. Voici mon humble contribution à ces créations, dans un style graphique inspiré de la sérigraphie. Lire la suite de « Portraits en sépia »

Promenade sur la lande avec les Brontë

Témoignage d’Ellen Nussey et de Charlotte Brontë au sujet de la lande du Yorkshire, avec des photographies de Domowa Kostiumologia. Le paysage particulier des moors recouverts de bruyère a profondément influencé les sœurs Brontë, tant dans leurs tempéraments respectifs que dans leurs écrits. Ces grands espaces désolés furent la scène  de leurs mondes imaginaires jusqu’à l’âge adulte. Lire la suite de « Promenade sur la lande avec les Brontë »

Emily Brontë, schizoïde ?

Le caractère d’Emily Brontë est souvent qualifiée de sauvage et de solitaire. L’écrivaine manifestait un impérieux besoin de liberté et de solitude, de même qu’une difficulté évidente à nouer des contacts avec ses semblables. Hantée par son vaste monde intérieur, on pourrait facilement lui attribuer le type de personnalité introvertie. Mais si ces penchants dénotaient quelque chose de plus excessif ? Lire la suite de « Emily Brontë, schizoïde ? »

Nouveaux portraits présumés d’Emily Brontë

Deux portraits anciens, ayant faits surface dernièrement, sont présumés être des représentations d’Emily Brontë.  Il est fort peu probable que ce soit effectivement le cas et je vous expose ici les différents arguments qui détaillent le pour et le contre pour chacun de ces portraits. Lire la suite de « Nouveaux portraits présumés d’Emily Brontë »

L’étrange histoire d’un tableau

Parmi les objets témoignant de la vie de Charlotte, Emily et Anne Brontë, le portrait dit «à la colonne» réalisé par leur frère Branwell en 1834 tient une place tout à fait particulière. Non seulement ce portrait demeure encore aujourd’hui la représentation officielle des trois écrivaines, il offre également une étonnante synthèse biographique des Brontë. Lire la suite de « L’étrange histoire d’un tableau »