Lettres choisies de la famille Brontë (1821-1855)

Bonne nouvelle ! Un tout nouveau livre en Français au sujet des Brontë vient de paraître (13 avril !) aux éditions Quai Voltaire, La Table Ronde. Il s’agit d’une sélection de quelques centaines de lettres des Brontë, traduites par Constance Lacroix. Cet ouvrage vient à propos pour combler un manque, puisque la correspondance des Brontë demeurait jusqu’à maintenant publiée surtout en Anglais (quelques extraits furent traduits, entre autres dans le livre «Le secret des Brontë» de Charlotte Maurat paru en 1967 aux éditions Buchet/Chastel). Lire la suite de « Lettres choisies de la famille Brontë (1821-1855) »

«Les sœurs Brontë à 20 ans» – nouveau livre en français

Le Lannionnais (France) Stéphane Labbe publie une biographie originale des jeunes sœurs Brontë qui est aussi un acte d’amour à leur génie littéraire.

Charlotte, Emily, Anne. Jane Eyre, Les Hauts de Hurle-Vent, Agnes Grey. Tout le monde sait l’apport essentiel des sœurs Brontë à l’histoire de la littérature. Mais des lectures souvent lointaines entretiennent bien des incertitudes.

Lire la suite de « «Les sœurs Brontë à 20 ans» – nouveau livre en français »

Les Brontë en français

Le-Palais-de-la-mortEn 2013, la sortie du livre «Le Palais de la Mort» aux éditions Hermann nous permet de lire de brefs textes rédigés en français par Charlotte et Emily Brontë, alors qu’elles avaient 26 et 24 ans. Ces exercices de rédaction, réalisés à Bruxelles en 1842 et 1843 lors des études des deux sœurs au pensionnat Héger, nous donnent un aperçu du style et de la personnalité des écrivaines qui, quelques années plus tard, allaient publier Jane Eyre et Les Hauts de Hurlevent. Lire la suite de « Les Brontë en français »

Manguel & Brontë

En relisant le fascinant essai Une histoire de la lecture d’Alberto Manguel publié en 1996, plus précisément le chapitre traitant du puissant pouvoir d’évasion que nous offrent les livres, j’ai retrouvé avec bonheur un bref extrait au sujet des sœurs Brontë. Lire la suite de « Manguel & Brontë »

Les suggestions de lecture de Charlotte Brontë

Les Brontë avait non seulement accès à la bibliothèque bien garnie de leur père, elles pouvaient également emprunter des livres chez la riche famille des Heaton à Ponden Hall (une maison qui aurait servi de modèle au roman Les Hauts de Hurlevent d’Emily), de même qu’à la bibliothèque du village de Keighley, à 6 kilomètres d’Haworth. Connaissant l’exceptionnelle érudition de son amie d’enfance, Ellen Nussey lui demanda un jour des conseils pour ses lectures. Lire la suite de « Les suggestions de lecture de Charlotte Brontë »